Les pouvoirs de l’argile

argile
Médecines naturelles

Les pouvoirs de l’argile

Illite, smectite, kaolinite, sépiolite, attapulgite, glauconite… derrière ces noms plus ou moins familiers se cache l’un des trésors que la Nature a pu nous offrir, un remède polyvalent, accessible de tous, d’une efficacité redoutable: l’argile.

L’argile, qu’est-ce-que c’est ?

Contrairement à ce que l’on peut croire, l’argile n’est pas une terre mais une roche sédimentaire composée de milliards de minéraux spécifiques. Les argiles, qui couvrent 15% de la surface de la Terre, sont composées essentiellement de silicates d’aluminium, de fer, de magnésium, mais également de silice,  de calcium, de sodium, de potassium, de sélénium, de zinc. Ce melting-pot de roches en fait un matériau complètement naturel, peu onéreux, sans date de péremption et accessible au plus grand nombre. Il existe donc différentes espèces minérales que l’on peut distinguer par leur couleur. Vertes, jaunes, blanches, roses, rouges ou encore noires, chacune aura une propriété spécifique. Les effets de chacune d’elles peuvent varier d’un individu à un autre et selon les symptômes ou les affections. L’expérience reste le meilleur outil pour connaitre la plus intéressante pour nous, celle avec  les propriétés curatives les mieux adaptées. On y va à l’instinct, on sent, on goûte, on applique !

argile couleurs

« L’argile qui guérit »

L’argile est des plus puissants agents de régénération physique. Avant même que l’homme ne s’intéresse aux pouvoirs de l’argile, c’est dans le règne animal que les vertus de ce minéral furent identifiées. Nombreuses observations ou expériences témoignent d’une appétence, d’un instinct des animaux à se diriger vers une flaque argileuse ou un sol boueux argileux pour y trouver un remède à leurs maux, tant en usage interne qu’externe.  Chez les humains, elle est utilisée par les plus grandes civilisations. Les Egyptiens connaissaient  ses vertus purificatrices, les Grecs l’utilisaient dans le traitement des fractures. Elle est mentionnée en usage interne au début de l’ère chrétienne, Pline l’Ancien chez les Romains lui consacre un chapitre dans Histoire Naturelle.  Plus récemment, Louis Kuhn, l’abbé Kneipp Raymond Dextreit avec le livre référence de L’argile qui guérit et le Dr Jade Allègre ont remis en lumière les bienfaits de ce minéral.

argile

Les propriétés de l’argile en usage externe

En usage externe, on parle de cataplasme d’argile. Diluée à de l’eau non bouillie, avec une cuillère et un récipient non-métallique, on mélange la poudre jusqu’à obtention d’une pâte humide. On l’applique ensuite sur la peau en couche plus ou moins épaisse. On peut retirer le cataplasme lorsque l’argile commence à sécher.

L’argile a des vertus cicatrisantes extrêmement puissantes, tout particulièrement en cas de brûlures, d’affections de la peau ou de blessures. Elle évite les infections. On lui confère également un pouvoir pour dans le traitement des inflammations ou douleurs rhumatismales. Dans le cas d’entorses, d’articulations enflammées, de douleurs arthrosiques, un cataplasme sur la zone éprouvée aura une action puissante. On peut également ajouter environ 350 gr d’argile dans l’eau de son bain pour calmer les rhumatismes mais encore adoucir la peau et tonifier l’organisme. Elle est réputée également pour faire cesser les saignements en cas de coupures pour son action coagulante. Dans ce cas, pas de dilution, il s’agit de saupoudrer directement l’argile sur la plaie.

Les propriétés de l’argile en usage interne

Dans un récipient non métallique rempli d’eau, on fait tomber la quantité d’argile souhaitée sous forme de pluie. Il faut la choisir ultra-ventilée. L’idéal est de laisser reposer l’argile toute une nuit. On la mélange bien avant de la consommer : au réveil, au coucher ou 30 minutes avant un repas.  Il est important d’éloigner sa prise de tout traitement médicamenteux car l’argile captera les principes chimiques actifs et les éliminera.  L’argile a des propriétés d’absorption (capacité à un retenir une substance à l’intérieur) et d’adsorption (capacité à fixer sur la surface) ce qui lui permet d’emprisonner et d’éliminer toxines et gaz. Elle est donc extrêmement efficace sur de nombreux troubles digestifs comme les ballonnements, les diarrhées, les aigreurs d’estomac, les gastro-entérites, les agressions parasitaires, les intoxications, les ulcères… En usage interne, il est à noter qu’elle est contre-indiquée en cas d’insuffisance rénale grave, d’antécédents d’occlusion.

Détoxifiante, reminéralisante, anti-inflammatoire, l’argile est un véritable couteau-suisse du soin, de la trousse à pharmacie, un incontournable à avoir chez soi !

Participez à tous nos webinaires 100% gratuits en Direct ou en Replay !